La recherche contextuelle SharePoint ne retourne aucun élément

Considérez le scénario suivant, une application web avec deux étendues :

– une étendue sur la zone par défaut avec une authentification par formulaire

– une étendue sur une autre zone avec une authentification windows intégrée

Mapping

Dans cette configuration, votre moteur de recherche SharePoint doit impérativement utiliser l’URL d’accès au contenu qui utilise l’authentification Windows intégrée.

Le moteur de recherche ne peut indexer un site SharePoint via une authentification par formulaire.

StartAdress

 L’indexation se passe dans ce cas normalement.

 Une recherche sur l’étendue « Tous les sites » fonctionne normalement.

searchresults

 Par contre une recherche contextuelle (conceptuelle selon le terme Microsoft) « Ce site » ou « cette liste » ne vous retourne aucun élément.

 

noresults

 

Cela se produit si l’URL par défaut d’une application web n’est pas l’URL d’accès au contenu du moteur de recherche.

Il est donc obligatoire de configurer la zone par défaut avec l’authentification Windows Intégrée et d’utiliser les autres zones pour les autres modes d’authentification.

GoodMapping

Damien.

 

SharePoint et les entreprises multi-sites 2/2

SharePoint et les entreprises multi-sites (la technique)

 

Nous venons de voir dans un article précédent les raisons qui nous poussent à interconnecter deux fermes SharePoint.

Regardons en pratique cette configuration.

 

Dans la suite de cet article, j’appellerai Ferme du siège la ferme SharePoint sur laquelle les applications de services sont démarrées et publiées.

La ferme qui se connectera aux applications de services à distance se nommera Ferme de la succursale.

 

Configuration de la relation d’approbation de fermes

 

Export des certificats sur la ferme du siège

 Commandes PowerShell :

 $rootCert = (Get-SPCertificateAuthority).RootCertificate

 $rootCert.Export(« Cert ») | Set-Content E:\Sharepoint2010\Cert\PublishingFarmRoot.cer -Encoding byte

 Cette commande exporte le certificat Racine de la ferme

 Copier ce certificat sur l’autre ferme.

 

Export des certificats sur la ferme de la succursale

 Commandes PowerShell :

 $rootCert = (Get-SPCertificateAuthority).RootCertificate

 $rootCert.Export(« Cert ») | Set-Content C:\Cert\RecievingFarmRoot.cer -Encoding byte

 

Cette commande exporte le certificat Racine de la ferme

 $stsCert = (Get-SPSecurityTokenServiceConfig).LocalLoginProvider.SigningCertificate

 $stsCert.Export(« Cert ») | Set-Content C:\Cert\ReceivingFarmSTS.cer -Encoding byte

 Cette commande exporte le certificat du service “Security Token”

 Copier ces 2 certificats sur l’autre ferme.

  

Création de la relation d’approbation

 Depuis la ferme de la succursale (ferme consommatrice des applications), lancer les commandes PowerShell suivantes :

 $trustCert = Get-PfxCertificate C:\cert\PublishingFarmRoot.cer

 New-SPTrustedRootAuthority PublishingFarm -Certificate $trustCert

 Depuis la ferme du siège, lancer les commandes PowerShell suivantes :

 $trustCert = Get-PfxCertificate C:\Cert\ReceivingFarmRoot.cer

 New-SPTrustedRootAuthority ReceivingFarm -Certificate $trustCert

 $stsCert = Get-PfxCertificate c:\Cert\receivingFarmSTS.cer

 New-SPTrustedServiceTokenIssuer ReceivingFarm -Certificate $stsCert

 

Ajout des permissions

 Depuis la ferme de la succursale (ferme consommatrice), lancer la commande PowerShell suivante :

 (Get-SPFarm).Id

  

Copier l’ID de la ferme

 Puis depuis la ferme du siège, lancer les commandes PowerShell suivantes :

 $security = Get-SPTopologyServiceApplication | Get-SPServiceApplicationSecurity

$claimProvider = (Get-SPClaimProvider System).ClaimProvider

$principal = New-SPClaimsPrincipal -ClaimType http://schemas.microsoft.com/sharepoint/2009/08/claims/farmid -ClaimProvider $claimProvider -ClaimValue « GUID »

Grant-SPObjectSecurity -Identity $security -Principal $principal -Rights « Contrôle total »

Get-SPTopologyServiceApplication | Set-SPServiceApplicationSecurity -ObjectSecurity $security

 

Sur la ligne « $claimProvider –ClaimValue « GUID«  » remplacer GUID par l’ID de la ferme de la succursale.

Faites également attention sur la ligne « Grant-SPObjectSecurity -Identity $security -Principal $principal -Rights « Contrôle total » » ,la valeur « Contrôle total » est valable uniquement sur une installation française de SharePoint.

 

Publications des applications de service

Publication de la recherche

Depuis la centrale d’administration de la ferme du siège, sélectionner l’application de service de recherche puis cliquer dans le bandeau sur « Publier ».

Cocher la publication de l’application de service avec le protocole HTTPS.

 Copier l’URL publiée qui va être utilisée sur la ferme de la succursale.

 

Attribution des droits à la ferme distante

Ouvrir les autorisations de l’application de recherche de la ferme du siège.

Lancer une recherche avec l’ID de la ferme de la succursale.

  Ajouter l’élément du type ID de batterie.

 Donner le contrôle total à la batterie sur cette application de service.

  

Connexion à l’application de recherche

 Depuis la ferme de la succursale, ouvrir la gestion des applications de service.

Lancer la connexion à une application de service de recherche.

Coller l’URL du service de recherche de la ferme du siège précédemment copiée.

Sélectionner le service de recherche.

 

Indiquer le nom de la connexion.

  

Paramétrage de la recherche

Il est nécessaire de créer une source de contenu spécifique pour l’indexation des sites de la ferme de la succursale. Ainsi vous pourrez planifier à intervalles moins fréquents l’indexation afin de ne pas encombrer inutilement la bande passante.

 

Conclusion

 

Après avoir configuré la relation d’approbation entre nos 2 fermes, nous avons publié une application de service puis nous nous sommes connectés à cette application depuis notre ferme distance.

Vous pouvez reproduire la publication et la connexion sur les autres applications de services.

Nous avons donc fédérer nos fermes SharePoint pour que les utilisateurs puissent collaborer.

SharePoint et les entreprises multi-sites 1/2

SharePoint et les entreprises multi-sites (la théorie)

De nombreuses entreprises réparties sur différents sites géographiques souhaitent utiliser SharePoint afin de rendre plus facile la collaboration au sein de l’entreprise.

Après tout, c’est fait pour ça SharePoint !

Oui mais, il est nécessaire de prendre en compte quelques aspects.

Prenons le scénario suivant, une entreprise composée de :

  • 1 siège social de 5000 employés,
  • 1 succursale de 1000 employés,
  • 1 site distant de 20 employés.

 

L’utilisation souhaitée de SharePoint est la GED et le réseau social d’entreprise.

Les utilisateurs vont donc désormais travailler sur leurs documents directement sur SharePoint et non plus sur un serveur de fichier.

Je vous rappelle que nous avons des utilisateurs qui ne sont pas physiquement dans les mêmes locaux se pose donc la question du débit.

 
Si j’installe mon environnement SharePoint au siège, je vais avoir 1020 utilisateurs qui vont faire transiter leur document à chaque enregistrement sur des réseaux WAN à débits modérés.

Les temps de réponses seront beaucoup trop longs, les utilisateurs vont voir rouge.

Autre solution, j’installe un environnement SharePoint sur chaque site. Les utilisateurs enregistreront  désormais leurs documents localement (sur l’environnement SharePoint local), donc plus de problème de débits.

Par contre, plus de réseau social, plus de métadonnées gérées communes, plus de recherche globale. Chaque site est autonome, on a vu mieux en terme de collaboration !

 

Heureusement, SharePoint 2010 nous offre la possibilité d’interconnecter différentes fermes. Et donc de partager les applications de services.

 Voici donc l’architecture envisagée :

Nous ne mettrons pas en place de ferme SharePoint sur le site distant de 20 employés, le rapport nombres d’utilisateurs / débit est acceptable au vu du coût de l’installation et de la maintenance d’une autre ferme SharePoint.

 

Nous avons donc un compromis entre la localisation du contenu au plus près des utilisateurs et la fédération autour d’un ensemble commun : recherche globale, réseau social commun, métadonnées gérées communes.

Ready to collaborate !

La suite ici

Ajouter les mots clés d’entreprise SharePoint à une liste en c#

Ajouter les mots clés d’entreprises à une liste en C#

 Un petit post très rapide, pour vous indiquer comment rajouter les mots clés d’entreprises sur une liste en code.

 SPField fldTag = _splist.ParentWeb.AvailableFields.GetFieldByInternalName(« TaxKeyword »);

if (!_splist.Fields.ContainsField(« TaxKeyword »))

 {

       _splist.ParentWeb.AllowUnsafeUpdates = true;

       _splist.Fields.Add(fldTag);

      _splist.Update();      

      _splist.ParentWeb.AllowUnsafeUpdates = false;

 }

Voilà c’est déjà fini 😉

 A bientôt

Comment fonctionne le réseau social d’entreprise sous SharePoint

LE RSE, c’est quoi ?

Le RSE ou Réseau Social d’Entreprise est un groupe d’individus constitués par des personnes physiques et morales réunis dans un réseau social.

Un réseau social d’entreprise permet, au même titre que les réseaux sociaux « grand public », d’établir une relation horizontale entre les différents membres du réseau.

Les membres d’un réseau social d’entreprise sont généralement basés sur le cloud inventoriant des carnets d’adresses, l’échange sur des projets, le partage de documents entre individus d’une même entreprise. (Source Wikipedia: http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9seau_social_d’entreprise ).

Et SharePoint dans tout ça ?

Et bien SharePoint, depuis sa version 2010 (SharePoint 2010 Standard), offre une vraie plateforme RSE. Celle-ci s’articule principalement autour de 2 axes :

  • Les collègues.
  • Les centres d’intérêts.

Toutes les informations sont accessibles depuis le MySite : la gestion des collègues, la gestion des centres d’intérêts et l’échange de news (le flux d’informations).

Les collègues

La notion de collègue est basée par défaut sur le partage d’un même responsable hiérarchique. Autrement dits, toutes les personnes qui ont le même responsable hiérarchique sont des collègues. Le responsable est lui-même inclus.

Cette notion de responsable est par défaut issue de l’Active Directory (champ gestionnaire).

D’ailleurs, au passage, c’est aussi sur cet attribut « gestionnaire » que se réfère SharePoint pour construire l’organigramme.

Ensuite chaque utilisateur va pouvoir gérer ces propres collègues depuis son MySite

 Les centres d’intérêts

Les centres d’intérêts sont issus des mots clés d’entreprise. Vous allez donc devoir puiser dans une banque de termes déjà existante ou ajouter des nouveaux mots afin de définir vos centres d’intérêts.

Ce paramétrage se fait sur la page de profil.

 L’échange de News

C’est ici que s’affiche toutes les informations du réseau social en rapport avec l’utilisateur connecté.

  

Voici un schéma retraçant la constitution de ce flux d’information.

  • Tout d’abord, nous avons trois personnes Damien, Cyril et Elodie.
  • Cyril est un collègue de Damien, donc toutes les activités de Cyril (activités public) sont affichées sur la page d’échange de News de Damien.

Vous notez que la notion de collègue est unilatérale, Damien n’est pas un collègue de Cyril !

  • Elodie balise un document avec le mot clé Comptabilité, mot clé qui figure parmi les centres d’intérêt de Damien donc cela apparait sur le mur de Damien (je « facebookise » mon vocabulaire).

La notion de balisage s’effectue par le biais des icônes en haut à droite, d’ailleurs l’affichage de ces éléments est soumis à autorisation.

  • Enfin, un changement dans le profil de Cyril est également retranscrit sur l’échange de News de Damien.

Il y’a une multitude de fonctionnalités sous-jacentes mais l’essentiel à retenir est le flux d’information rattaché aux activités des collègues et aux centres d’intérêts.

Utilisation de liens hypertextes dans Visio Services

Le probleme

Vous utilisez des liens hypertextes dans des schémas Visio publiés sur SharePoint. Malheureusement ces liens ne sont pas fonctionnels. Lorsque vous cliquez sur une des formes (shape) avec un lien, il ne se passe rien.

Le lien est bien enregistré dans le schéma Visio puisque le panneau d’information le montre bien.

Correction

 

La correction est très simple, le lien n’est pas actif car il n’est pas « par défaut » sur la forme. Pour ce faire, rien de compliqué. Editer le lien sous Visio (le client lourd), puis cliqué sur le bouton « Par défaut ».

Le lien passe en gras. 

Il ne vous reste plus qu’à republier le schéma.

Un simple clic sur la forme vous redirige maintenant sur le lien.

%d blogueurs aiment cette page :